L’apprentissage non formel et informel, les concepts cachés de l'apprentissage tout au long de la vie

Coup de projecteur sur la conférence « L’apprentissage non formel et informel, les concepts cachés de l’apprentissage tout au long de la vie » du 19 mai 2017.

La conférence a permis de mettre en évidence la place centrale qu’occupe au sein des organisations le développement des compétences au travers de l’apprentissage non formel et informel.

Pour Stephan Atsou (Directeur de Crossknowledge Europe) les changements que rencontre l’entreprise l’obligent à créer un climat d’apprentissage en développant en son sein l’apprentissage de type non formel. Ainsi, l’entreprise, en tant qu’organisation apprenante, se positionne vis-à-vis de ses employés comme facilitatrice de l’apprentissage. Plusieurs leviers susceptibles de contribuer au développement de ce climat d’apprentissage ont été présentés dont notamment la création d’espaces et de temps dédiés à l’apprentissage (« learning space ») ou encore l’implication des managers.

La sociologue Céline Mahieu (ULB et UCL-Mons) a centré sa communication sur la notion de reconnaissance. Selon elle, l’enjeu est de savoir comment les compétences développées au travers de l’apprentissage non formel et informel peuvent faire l’objet d’une reconnaissance tant au niveau individuel (estime de soi) qu’au niveau social (collectif de travail ou de métiers). Elle note en outre que les notions d’apprentissage non formel et informel se définissent encore aujourd’hui en référence à l’apprentissage formel.

Enfin, la conférence fut l’occasion de donner la parole à deux acteurs de terrain – Yvan Keuwez, formateur de tuteurs en entreprise à l’IFAPME et Séverine Jacquemart, consultante interne en gestion des connaissances au Forem – qui ont témoigné de pratiques d’apprentissage non formel et informel au sein de leur organisation.

Visionnez les témoignages via la page événement de la conférence.

[Auteur: Franklin Kimbimbi]

Partager
Restez informés de nos activités